Engagé’Com… Quentin Guittard

Engagé Com : Quentin Guittard !
Facebook
Twitter
LinkedIn

On dit parfois que la jeunesse est passive, trop connectée pour s’intéresser au monde qui l’entoure et s’engager. J’ai pour ma part la chance de côtoyer au quotidien des jeunes passionnés, qui se mobilisent et mettent leur énergie au service d’une cause : promouvoir l’Esprit de Défense !

C’est toute l’ambition de ce blog que de valoriser de jeunes talents dans le domaine de la communication. Voici un nouveau témoignage #EngagéCom avec Quentin Guittard, responsable de la communication de la Fédération Atlas !

#1 Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?
Comment es-tu tombé dans le bain de la communication ?

Je suis actuellement en Master 2 Sécurité Internationale et Défense à l’ILERI, alternant dans une entreprise de la BITD, membre de l’association ILERI Défense (sur LinkedIn) et, depuis peu, responsable de la commission communication de d’Atlas, la Fédération des Associations de défense jeunes. A côté de cela, je m’engage aussi pour la jeunesse en étant vice-président de La Fabrique, la MJC de Louveciennes, une commune des Yvelines où je devrais également prendre en charge, en partie, les aspects liés à la communication. 

Je n’ai pas de formation com’ particulière, j’ai appris beaucoup de choses sur le terrain, à travers mes propres expériences.

D’abord, en tant que photographe (bénévole) durant 4 ans pour une commune des Yvelines, avant de partir en Guyane pour poursuivre mes études en droit. Parallèlement à ces dernières, je me suis engagé dans la réserve opérationnelle de l’armée de l’Air (elle n’était pas encore « de l’Espace » !) auprès de la chef de cabinet de la Base aérienne 367. Je l’appuyais sur toute la partie communication. C’est là que j’ai le plus appris, notamment d’un point de vue « méthodologie » et que j’ai eu des expériences extrêmement enrichissantes.

À mon retour en France hexagonale en 2021, j’ai privilégié mes études et un engagement en politique au niveau local, toujours en ayant en partie en charge les dossiers de communication.

C’est en octobre de cette même année que j’ai rencontré Louis*, l’ancien responsable de la communication d’Atlas (dont vous retrouverez le témoignage juste ici), qui avait besoin d’un coup de main pour accompagner la montée en puissance d’Atlas. C’est tout naturellement que j’ai pu m’investir en tant que chargé de mission communication au sein de la Fédération, carrefour de ce que j’apprécie particulièrement : la communication, la jeunesse et les questions de défense !

#2 Comment envisages-tu la fonction de responsable de la communication au sein de la Fédération des associations de défense ? 

Cette année est une année de « confirmation » pour Atlas : l’année dernière a été très riche en évènements et de nombreux liens avec nos partenaires institutionnels ont été noués.

Il faut maintenant les renforcer. Les enjeux sont importants et la Fédération commence à être bien identifiée au sein de l’écosystème de défense ainsi que dans le monde étudiant, nous avons des retours positifs en ce sens.

Notre participation à La Fabrique Défense de janvier 2022 et l’organisation du débat entre les conseillers défense des candidats à la présidentielle en mars de cette même année ont joué un rôle décisif. Il faut maintenant aller chercher davantage de partenaires, privés notamment, et renforcer le rôle de nos associations dans le fonctionnement de la Fédération. 

Concernant la communication, notre objectif est d’impliquer davantage les chargés de communication de nos associations membres afin de travailler en synergie, notamment pour valoriser les actions de ces dernières et partager plus largement les événements qu’organise Atlas.

Cette année, Titouan Pérignon, membre des Jeunes IHEDN et alternant en communication, m’appuie à la tête de la mission communication. Sa vision et ses compétences sont une chance pour Atlas et le fait qu’il soit issu des Jeunes IHEDN nous permet de croiser les « cultures associatives » et d’avancer au bénéfice de la Fédération.

Plus largement, j’ai déjà pu percevoir lors de discussions avec des membres de nos associations, l’émergence d’une « culture Atlas ». Les échanges et le partage nourrissent très certainement ce lien !

#3 Quels sont les grands rendez-vous d’ATLAS pour l’année à venir ?

Cette “année Atlas” va être à nouveau dense ! Nous avons déjà plusieurs grands évènements pré-programmés, mais le plus important sera le « Salon Carrières Défense » prévu pour le premier semestre 2023.

Pour commencer l’année, de beaux événements nous attendent aussi, les informations seront publiées sur nos réseaux en temps et en heure (LinkedIn, Twitter, Facebook et Instagram). 

Atlas participe toute l’année à de nombreux évènements de nos partenaires avec, en première ligne, ceux organisés par le Gouverneur Militaire de Paris (que la Fédération a l’honneur d’avoir pour parrain), tels que les collectes de sang aux Invalides, la collecte pour le Bleuet de France et bien d’autres encore. Plus généralement, les liens sont très forts avec les trois armées (terre, mer, air & espace). Nous avons plusieurs projets à travers leur pôle de rayonnement respectif et les membres de nos associations sont régulièrement conviés à leurs évènements.

Nous n’oublierons pas, bien évidemment, les afterworks qui permettent à Atlas de jouer pleinement le rôle de Fédération en organisant la rencontre entre les membres des associations adhérentes.

En plus des activités portées par Atlas, nous nous faisons le relais des événements des différentes associations membres, également diffusés via l’Agenda Stratégique, notre partenaire privilégié.

#4 Quel état d’esprit doit avoir un communicant pour interagir de façon efficace avec l’ensemble des acteurs ?

L’ouverture aux autres est, il me semble, une vertu essentielle pour travailler dans le domaine de la communication.

Écouter et comprendre les attentes de tous est un réel défi, notamment dans le cas d’Atlas où toutes les associations n’aspirent pas aux mêmes objectifs et sont composées de personnes de formation et de cultures différentes. Ce qui est le plus gratifiant, à mon sens, pour quelqu’un évoluant dans l’environnement de la communication, c’est de trouver le vecteur, l’élément de langage qui met tout le monde d’accord. 

Pour ce qui sont des compétences, la polyvalence est essentielle.

Toucher un peu à tout est indispensable : de l’idée à la publication ou l’impression, en passant bien évidemment par la création. Sur un poste de responsable, il faut être à l’écoute de ceux qui travaillent à nos côtés, faire un peu de gestion « RH » pour identifier et recruter les personnes qui viendront apporter leur concours, faire de la planification, gérer un budget… C’est tout aussi passionnant qu’enrichissant pour ma future vie professionnelle. La polyvalence est une compétence d’autant plus essentielle dans les associations que la ressource humaine est finalement assez rare.

La communication d’Atlas, ce sont deux personnes bénévoles, renforcées de temps à autre, par des membres du bureau. Ce chiffre peut être amené à évoluer au cours de l’année pour des missions ponctuelles.

#5 Selon toi, l’influence d’une organisation passe-t-elle par l’engagement de ses membres ? 

Il y a une chose que je répète quasiment à chaque réunion avec le bureau : vous êtes les meilleurs vecteurs de communication. 

Les dirigeants sont, selon moi, ceux qui sont le plus à même de parler de ce qu’ils font, surtout dans une structure comme Atlas qui regroupe plusieurs associations et dont la lecture peut être complexe à première vue.

Les membres des associations sont aussi un bon vecteur, d’une part pour l’association dans laquelle ils s’investissent et, d’autre part, pour la Fédération.

Je sais que dans certaines écoles, la Fédération est particulièrement appréciée et ce, même en dehors du cadre associatif. Mais le plus important pour nous est de ne pas dénaturer la culture propre de chacune des associations : la culture Atlas est justement composée de toutes leurs cultures.

En interne, la cohésion entre les membres du bureau et les présidents d’associations est essentielle. Il y a plein de choses à développer, notamment des rencontres « hors du cadre » entre les différents présidents d’associations, les membres du bureau d’Atlas et les partenaires.

En définitive, notre objectif est de développer un sentiment d’appartenance fort à l’organisation et motiver les acteurs en renforçant les liens entre chacun.

#6 #BoîteàOutils du communicant : ton Top 3 des outils dont tu ne peux te passer !

1- Whatsapp : pratique pour coordonner tout le monde.

2- Canva : il faut l’avouer, c’est bien utile et ça n’empêche pas d’utiliser des outils plus poussés. On m’a toujours dit d’adapter mon outil de travail au besoin. Il y a une balance investissement/bénéfice à prendre en compte par rapport au temps passé sur chaque tâche. C’est d’autant plus vrai dans une structure associative. 

3- Le carnet d’idées : j’y note chaque idée de contenu, de choses à faire pour améliorer la visibilité, j’y croque mes productions visuelles ou, du moins, j’en pose les grandes lignes. 

#7 Si tu avais un mot à communiquer à des lecteurs désireux de s’engager sur la voie de la communication, quel serait-il ?

Engagez-vous ! We want you!

C’est la seule chose à faire pour s’ouvrir au monde associatif, au monde de la communication et aux autres. Avec ou sans formation dans la communication, le plus important ce sont les idées, le reste vient avec la pratique. 

*NDRL : Louis Dubouis qui avait accepté de témoigner il y a quelque temps. Retrouvez son témoignage ici.


Avec le blog Engagés Com’, découvrez le parcours de communicants évoluant dans l’environnement de la défense et de la sécurité. Issus de l’administration, du monde associatif ou encore, du secteur privé, ces communicants, jeunes et plus expérimentés, ont en commun la passion de l’Engagement. Leur mission ? Valoriser les actions des autres, trouver les mots justes pour créer des émotions, parfois agir pour protéger l’image de leurs dirigeants et de leur organisation, tout en restant toujours à l’affût des conversations… Merci à eux d’avoir accepté de témoigner !

EngageCom-FabienHerbert
Témoignage

Engagé Com’… Fabien Herbert

Aucun doute : ce que j’apprécie chez les gens, c’est leur capacité à croiser leurs expériences professionnelles et bénévoles pour bâtir un parcours unique, en phase avec leurs aspirations. En avant pour un nouveau témoignage #EngagéCom avec Fabien Herbert !

Lire la suite »
Entretien avec Camille Pégol, responsable des réseaux sociaux du SGA
Témoignage

Engagée Com’… Camille Pégol

C’est dans les méandres de l’Ecole militaire à Paris que j’ai fait la connaissance de Camille Pégol, aujourd’hui à la tête des réseaux sociaux du Secrétariat général pour l’administration du ministère des Armées.

Lire la suite »
Louis Dubouis nous partage son expérience de responsable de la communication au sein d'associations de défense.
Témoignage

Engagé Com’… Louis Dubouis

C’est dans le cadre de mon engagement associatif chez les Jeunes IHEDN que j’ai eu l’opportunité de rencontrer Louis Dubouis, alors en charge de la communication au sein de la Fédération des associations de défense jeunes ATLAS.

Lire la suite »